[Accueil - Portrait - Présentation de Chavornay - Histoire de Corcelles-sur-Chavornay]

Histoire de Corcelles-sur-Chavornay

Armoirie

Histoire

Les origines

Le village de Corcelles-sur-Chavornay a certainement vu le jour au début du Moyen âge, au VIe ou VIIe siècle. En effet, les noms de lieu composés sur cor ou cour désignent à l'époque burgonde une cour entourée de bâtiments, soit une ferme, et corcelles en est le diminutif, signifiant "petite ferme". La première mention attestée du village remonte à 887. Le nom figurait sur un document aujourd'hui disparu. En revanche, un parchemin conservé et daté de 1177 comporte la plus ancienne écriture de Corcelles, dans le texte d'une dotation au monastère de Montheron. A cette époque, une partie des terres de Corcelles appartient à l'évêque de Lausanne, l'autre est intégrée à la seigneurie d'Orbe, capitale de la Bourgogne transjurane.

Bavois, Corcelles et Suchy

Au milieu du XIIe siècle, les terres bourguignonnes des trois villages sont détachées d'Orbe et confiées aux sires de Joux qui construisent le château de Bavois. Le seigneur de Corcelles est donc celui de Bavois, jusqu'au XVIe siècle. Aux fils de Joux succèdent les Gléresse, par mariage des héritières. Parmi les habitants du village, les familles les plus anciennes sont les Girard, Milloud, Léonard, Magnin et Charles, tous de modestes paysans qui peu à peu vont se constituer en communauté organisée et gérer quelques biens, bois et pâturages.

Le château

C'est en 1507 que la seigneurie est partagée entre trois héritiers et que Bernard de Gléresse devient ainsi le premier seigneur de Corcelles uniquement. Dès lors, la modeste maison seigneuriale joue son rôle de château, siège de la justice, tout en restant avant tout une grosse maison rurale rarement habitée par ses propriétaires qui se succèdent au rythme des ventes et faillites. Seul César Lentulus laissera un souvenir marquant de sa présence au village: il agrandit le château, y appose ses armoiries au-dessus de la porte et la date de 1643. Il regroupe également la plupart des fiefs qui constituaient le territoire du village.

L'église

Les Bernois ayant imposé la Réforme, le premier pasteur fut un moine cordelier converti chargé d'officier dans les trois paroisses de Chavornay, Corcelles et Suchy. Le temple fut reconstruit en 1754 par l'architecte Gabriel Delagrange: "Il s'agit d'une oeuvre originale qui reflète une élégance et une finesse de composition rare dans les églises de campagne de cette époque", selon Marcel Grandjean, spécialiste de l'histoire des monuments.

La commune

La Révolution vaudoise de 1798 abolit l'Ancien régime. Les hommes de Corcelles rejoignent les Bourla-Papeys et, le 8 mai 1802, se rendent à Orbe pour réclamer les registres fiscaux qu'ils découvrent cachés chez le meunier. Dès lors la commune est constituée. C'est Abram Charles qui est élu premier syndic.

Accès direct

Dernières News

14.12.2018

Chavornay infos n° 25 du 14.12.2018

Suite

 

 

12.12.2018

Apprenti(e) employé(e) de commerce

Suite

 

 

30.11.2018

Chavornay infos n° 23 du 30.11.2018

Suite

 

 

16.11.2018

Chavornay infos n° 23 du 16.11.2018

Suite

 

 

14.11.2018

Prélèvement d'eau du 21.08.2018

Suite

 

 

02.11.2018

Chavornay infos n° 22 du 02.11.2018

Suite